Carte Blanche à Élina DUMONT

Forte de son parcours atypique, Elina Dumont, ancienne femme à la rue, a naturellement accepté de devenir pendant deux jours notre grand témoin. Son vécu et le regard qu'elle pose aujourd'hui sont cohérents avec les différents sujets liés au logement accompagné.

Dès sa naissance sur décision de justice, Elina fût confié à la DDASS (aujourd’hui dit A.S.E) pour enfant en danger car sa mère avait de graves problèmes psychiatriques. Père inconnu.
Après un placement dans une pouponnière à Anthony (91), Elina sera placée en famille d’accueil en Basse Normandie, où elle subira des abus sexuels.
À 10 ans, suite au décès de sa maman, Elina deviendra Pupille de l’Etat.
Elina rêve de faire des études mais à 14 ans, elle sera exclue de l’enseignement général et, mal orientée, elle devient une adolescente fugueuse.
A 18 ans, sa prise en charge par l’A.S.E terminée, elle se retrouve à la rue le jour de son anniversaire.
Devenue femme de la rue, elle connaîtra pendant 15 ans, cris, coups, violence, alcool, drogue mais une rencontre salvatrice avec l’écrivaine Marie DESPLECHIN l’encourage à faire une formation.
B.E.A.T.E.P en main, Elina pense à révolutionner le monde du social mais se confronte aux règles institutionnelles et démissionne.
De cette galère, Elina a puisé dans son existence pour écrire son spectacle “Des quais à la Scène” qui sera suivi, grâce à un portrait dans Libération, de la parution du livre “Longtemps, j’ai habité dehors” édité par Flammarion en collaboration avec Didier Arnaud, journaliste à Libération
Depuis, Elina est comédienne, coordinatrice sociale et artistique, experte à la Région Ile-de-France (Les femmes à la rue), chroniqueuse sur RMC avec les Grandes Gueules, conférencière, consultante, vice-présidente du comité de la rue via Entourage, et de tous les combats pour le logement, d’abord en France, puis à Bruxelles.